Nous vivons depuis 1 an et demi dans une paralysie bien compréhensible liée aux attaques terroristes dont nous avons fait l’objet. Depuis Charlie Hebdo, nous avons l’impression que notre monde a basculé et que notre sécurité n’est plus garantie. C’est essentiellement l’expression d’un sentiment, la peur, relayée jusqu’à l’overdose par des médias qui le partagent.

1. Le nombre d'attentats a augmenté de 600% en 15 ans, mais pas en Europe

L’Irak, le Pakistan, l’Afghanistan, le Nigeria et la Syrie totalisent 57% des attaques perpétrées au XXIème siècle et 82% des victimes. Comme on vous l’avait déjà dit, les premières victimes du terrorisme c’est eux.

2. On a 250.000 fois plus de chances de mourir du cancer que du terrorisme

En France, on a environ une chance sur 55 millions de mourir dans un attentat. Soit 5 fois moins de chances que de gagner au loto. Et avouez que vous n’y croyez pas des masses à votre victoire au loto.

3. Le risque de mourir d'un jour à l'autre est d'1 chance sur 1 million en Europe de l'Ouest

Le facteur terrorisme n’augmente pas ce chiffre. 1 chance sur 1 million : allez, on arrête avec l’expression carpe diem, parce que c’est au secours.

4. Seuls 5% des attentats commis en Europe depuis 15 ans sont d'origine islamiste

En revanche, 80% des attentats dont les médias parlent sont revendiqués par des groupes djihadistes. C’est peut-être là que le bât blesse. Et le bât blesse plus que le terrorisme, laissez-moi vous le dire.

5. Aux Etats-Unis, le nombre de morts par armes à feu sur les dix dernières années est plus de 100 fois supérieur à celui des victimes du terrorisme

Pour être plus exact, on a d’un côté 3.000 morts (dont l’extrême majorité lors du 11 septembre 2001), et de l’autre plus de 400.000. Sachant que les attentats commis par arme à feu sont comptés dans les 400.000.

6. Seul 0,07% des 4,7 millions de musulmans de France sont surveillés par les autorités

Et ce n’est pas parce qu’on n’a pas les moyens de surveiller les autres. C’est parce que ce sont les seuls à présenter un risque.

7. 85% des attentats terroristes sont déjoués

3 attentats ont eu lieu en France en 1 an et 9 mois. Or, la police déjoue environ un attentat sérieux tous les mois. Le nombre d’attaques qui aboutissent n’excède donc pas 14%. De plus, avec le renforcement des procédures de sécurité et les budgets revus à la hausse des services de renseignement, cette statistique tend à augmenter.

Le principe du terrorisme étant de provoquer la terreur, c’est normal d’avoir peur, mais ne vous laissez pas terroriser pour autant les amis.