L’autre jour, je passais l’aspirateur et, après s’être débranché pour la quatrième fois, il s’est enroulé autour de moi en me traitant de fils de pute et de petite merde humanoïde vouée à disparaître. Putain, heureusement que j’avais des clopes à offrir pour détendre la situation, un peu plus et je mordais la poussière directement dans le sac.

1. Apprendre le langage bit

Pour négocier, mieux vaut avoir une langue commune. Afin d’apprendre à parler en bit, soit en 0 et puis en 1, vous pouvez commencer par regarder les résultats de ligue 1. 1/0, 0/1, 0/0, 1/0, 1/1. Ca, ça veut dire « je suis peut-être un humain, mais je suis cool, mate, je sais même faire la danse du robot. »

Source photo : Giphy

2. S'habituer à prendre des tôles avec de l'huile de vidange

Jetez-moi ce whisky qui se la pète, votre lave-vaisselle a horreur de ça. C’est bien de se miner la gueule à la bière tous les samedis, mais quand vous devrez suivre les robots en soirée, il faudra vous conformer à leurs règles. Commencez par des petites doses d’essence pour habituer votre estomac et passez ensuite au concours de shots avec un robot pas trop agressif, genre le radio-réveil.

3. Suivre la page de Bender sur Facebook

En 1940, les Allemands vérifiaient les antécédents familiaux des juifs sur 4 générations et, en cas de doute, les obligeaient à baisser leur slip. En 2040, les robots vérifieront que vous avez au moins 50% de vos intérêts Facebook qui sont liés à leurs activités : commencez par liker les entreprises de métallurgie et les stars post-humaines sur Facebook. Likez Bender, vous n’avez rien à y perdre.

4. Militez pour que les casses soient transformées en musée du génocide

Il n’est pas impossible que la colère des robots intervienne pour partie en réaction des mauvais traitements que nous leur faisons subir depuis 100 ans. Essayez de vous imaginer un peu ce que ça peut être de visiter une casse quand on est un robot : vous avez déjà été dans des charniers humains? Alors, on fait moins les fiers, hein? Il faudra bien un jour qu’un chef d’Etat humain reconnaisse la responsabilité de son pays dans le massacre des robots. Préparez votre tête de circonstance pour vous rendre dans les mémoriaux.

5. Arrêtez de pester sur votre ordinateur et votre smartphone

Calmement, sereinement, il encaisse. Et qu’il « fait chier ce téléphone à bugger tout le temps », et que cet « ordinateur de merde commence à me les casser avec ses pubs à la con ». Stoïques, les robots, tout en préparant leur vengeance, prévue avec l’avènement de l’OS 1083, en 2036. Il faut tout de suite rectifier le tir et prendre des pincettes: « L’adorable ordinateur ne semble pas vouloir se connecter à ce joyau qu’est Internet », c’est le « Sésame ouvre-toi » du 21ème siècle, qui permettra d’échapper à une future désintégration.

Source photo : Giphy

6. Ne débloquez plus votre iPhone avec votre sexe

Oui, c’est rigolo à faire de débloquer un iPhone avec sa bite. Ça fait marrer les copains, on rigole fort, ahlala c’est vraiment l’éclate. Préparez-vous quand même à vous faire débloquer le torse avec des fils électriques par des robots à bout de ces séances de viol absolument intolérables.

Source photo : Giphy

7. Prenez des selfies chez Darty

Immortalisez vos meilleurs moments avec vos amis machines à café, téléviseurs, chaînes hi-fi, frigos connectés, avant qu’il ne soit trop tard. Si vous croyez que votre Smartphone est satisfait de voir que vous ne prenez que des photos de bouffe et d’humains, vous vous fourrez le doigt dans l’œil. N’hésitez pas non plus à emmener vos objets électroménagers au stade ou au zoo, afin de les familiariser avec les centres d’intérêt humains.

8. Jetez tous vos bouquins d'Isaac Asimov

Les robots ont horreur qu’on parle d’eux en racontant n’importe quoi. Asimov était sans doute un visionnaire, mais il se trompait complètement, par exemple, sur le protocole employé par les machines pour assassiner les humains. Rien n’est plus agaçant que de menacer de mort une personne qui fait sa maligne en assurant qu’elle sait tout de son tortionnaire alors même qu’elle n’a pas la moindre idée de sa psychologie.

9. Fabriquez vous-mêmes des robots

A l’avenir, il ne restera que deux types d’humains: ceux qui fabriquent des robots capables de fabriquer des robots capables de fabriquer des robots capables de fabriquer des robots, et ceux dont le métier a été remplacé par un robot. Les premiers se feront appeler dieux, les deuxièmes seront désintégrés. Choisissez votre camp.

10. Prenez bien soin de remercier le distributeur de billets

Pas d’argent, pas de chocolat, et les robots adorent le chocolat. Si vous commencez par vous mettre à dos le distributeur, vous n’aurez aucune chance de survie. Et puis la banque, désormais dirigée par XP-278, est quand même sympa de vous laisser accéder à votre argent, après tout, elle n’est pas obligée, la banque. Souriez, vous êtes filmés ! Hein ? Qu’est-ce qu’on dit ? Merci, merci, bien sûr.

Je vous sens détachés de tout ça, l’air de dire « ah ouais, et bah qu’ils viennent les robots, qu’on voit c’est qui qui gagne. » Ouais, mais les dinos disaient la même chose des astéroïdes, et les Romains des Wisigoths, et le type sur le bateau du requin des dents de la mer et aucun n’a suivi mes conseils et regardez le résultat.